Glass & Stravinsky Firebird - Celebration 40th anniversary ONDRAF / NIRAS

Bozar
Bruxelles
ven 02.12.22 20:00
Prix des tickets
€ 48 - 40 - 26 - 12

Gustav Mahler, I. Andante-Adagio from: Symphony No. 10 in F-sharp major
Philip Glass, Hymn to the Sun from: Akhnaten (Belgian premiere)
Igor Stravinsky, The Firebird
Anders Hillborg, Liquid Marble (Belgian premiere)
Jean Sibelius, The Swan of Tuonela

À l’occasion du 40e anniversaire de l’ONDRAF – l’Organisme national des déchets radioactifs et des matières fissiles enrichies –, le Belgian National Orchestra crée un nouveau spectacle en collaboration avec la plasticienne Eva L’Hoest, experte en modélisation 3D et en infographie. L’artiste explore les défis du traitement des déchets radioactifs pour notre génération et les suivantes. Il le fait au départ de son propre langage visuel et de quatre pièces du répertoire de musique classique du XXe siècle.

Dans Akhnaten (Hymn for the Sun), l’opéra de Philip Glass, le pharaon Akhenaton enseigne et impose la croyance absolue en une seule divinité. L’imagination humaine ne connaît pas de frontières, même si les conséquences de certaines inventions sont imprévisibles. Les possibilités offertes par ces temps électriques et électrisants nous entraînent dans des danses infernales. Elles ont également l’effet d’une berceuse, comme l’oiseau de feu de l’impressionnant ballet de Stravinsky.

Avec Liquid Marble du compositeur suédois Anders Hillborg, nous plongeons d’emblée dans les cuves des réacteurs des centrales nucléaires qui mettent notre société sous haute tension. « La musique de Hillborg est celle de l’ère nucléaire, » a affirmé un jour l’Evening Standard : « avec des instruments de la petite harmonie dont la succession de microtons semble faire surgir une armée de robots excités sortis tout droit de l’univers de la science-fiction ». Le poème symphonique de Sibelius, Le cygne de Tuonela, nous transporte dans une autre époque où les hommes n’existent plus sous leur forme actuelle et où la nature a repris ses droits.

Avant ce concert scénique, le chef d'orchestre Antony Hermus dirigera également le premier mouvement de la dixième symphonie de Mahler. Les altos ouvrent cet adagio avec une mélodie qui rappelle le Tristan und Isolde de Wagner. Un passage étonnamment polyphonique conduit ensuite à un choral qui laisse à son tour la place à un terrifiant accord de mort, composé de neuf tierces empilées les unes sur les autres. 

 

Antony Hermus, chef d'orchestre
Gerben van der Werf, counter-ténor
Eva L’Hoest, vidéo

Artistes

Antony Hermus

Antony Hermus was recently appointed Chief Conductor of the Belgian National Orchestra, starting an initial four-year term in September 2022 with a Designate year.

Gerben van der Werf

The Dutch countertenor Gerben van der Werf (1994) made his operatic debut at the age of 12 as Erster Knabe in Mozart’s Die Zauberflöte.