Flamenco Night - de Falla El sombrero de tres picos

Bozar
Bruxelles
jeu 02.03.23 20:00
Prix des tickets
€ 48 - 40 - 26 - 12

Manuel de Falla, El amor brujo

Manuel de Falla, El sombrero de tres picos, Suite No. 1 & 2

Arturo Márquez, Danzón No. 2

Manuel de Falla, le plus célèbre compositeur espagnol, est revenu à Madrid peu après le début de la Première Guerre mondiale et après avoir vécu à Paris pendant sept ans. Il y a composé El amor brujo (L’amour ensorcelé), un ballet sur une gitane andalouse harcelée par le fantôme de son défunt mari. L’œuvre originale, qui a été créée à la demande de la danseuse étoile de l’époque, Pastora Imperio, et qui contenait également des dialogues, n’a cependant pas été un succès. Manuel de Falla a revisité la composition et créé une nouvelle version pour orchestre et mezzo-soprano, qui est rapidement devenue très populaire. Peu d’autres œuvres évoquent aussi bien la culture flamenca, même si El amor brujo est aussi largement redevable aux rencontres que Manuel de Falla a faites à Paris, entre autres avec Ravel, Debussy, Stravinsky et l’impresario russe Diaghilev. Le ballet a été filmé dans les années 1980 par le célèbre réalisateur espagnol Carlos Saura.

Quelques années plus tard, Manuel de Falla compose le ballet El sombrero de tres picos (Le chapeau à trois pointes). En 1919, à l’initiative de Sergueï Diaghilev, cette œuvre est jouée par les Ballets Russes à Londres dans un décor et des costumes de Pablo Picasso. Les principaux personnages du ballet sont un meunier, sa belle épouse et un dignitaire qui tente de séduire la femme du meunier. Après la première, Manuel de Falla a distillé à partir du ballet deux suites orchestrales qui peuvent rivaliser en qualité musicale avec le Petrouchkade Stravinsky.

Le Danzón n° 2, composé en 1994 par le compositeur mexicain Arturo Márquez, est devenu mondialement célèbre en 2007, car il faisait partie du programme joué par l’Orchestre des jeunes Simón Bolívar du Venezuela, dirigé par Gustavo Dudamel, lors de sa tournée américaine et européenne. Il s’agit d’une composition très rythmée avec des solos pour, entre autres, clarinette, hautbois, piano, violon, hautbois alto, trompette, flûte et piccolo.

Josep Vicent, conducteur
Ginesa Ortega, chanteur
David Romero, danseur
Sagar Fornies, illustrations

Artistes

Josep Vicent

Since 2015, Josep Vicent is Artistic and Music Director at the ADDA Auditorium in Spain.