Kazushi Ono

Chef d'orchestre

Le chef d’orchestre Kazushi Ono est né à Tokyo le 4 mars 1960. Il grandit dans un foyer tout autant imprégné de culture traditionnelle japonaise que de culture occidentale. Quoique ses parents ne soient pas particulièrement portés sur la musique, son père lui fait écouter un enregistrement de la symphonie n°3 de Beethoven à quatre ans à peine. Il commence très tôt à apprendre la musique sur le piano familial. Plus tard, il fait des études de composition et de direction d’orchestre au conservatoire de Tokyo. Son premier vrai contact avec l’art lyrique survient au terme de sa scolarité à Tokyo, quand on lui propose de rejoindre une petite compagnie d’opéra à Yokohama, aux débuts des années 80. Cette expérience, totalement nouvelle lui donne envie de poursuivre dans cette voie. Alors âgé de vingt-cinq ans, il fait la rencontre du célèbre chef d’orchestre allemand Wolfgang Sawallisch en 1985. Il lui propose de devenir son assistant au Bayerische Staatsoper grâce à une bourse du ministère de la culture japonaise.

Au terme de ces trois années extrêmement formatrices à Munich, il gagne le premier prix de la compétition de chef d’orchestre international Toscanini en 1987. Grâce à la notoriété que lui amène ce prix, il obtient le poste de chef de l’orchestre philharmonique de Zagreb en Croatie, poste qu’il tient de 1988 à 1996. Le pays étant plongé en pleine guerre civile, l'expérience est éprouvante mais elle renforce sa foi en la musique. Il devient directeur du Philharmonique de Tokyo de 1992 à 1999, ce qui lui donne l’occasion de diriger en version concert le répertoire lyrique du XXe, comme Peter Grimes de Britten ou Lady Macbeth du district de Mtensk de Chostakovitch. Il fait également un début triomphal à l’Opéra de Lyon en dirigeant la deuxième symphonie de Mahler en 1992. Il dirige une Traviata de Verdi en 1994 à l'Opéra de Karlsruhe : deux ans plus tard, il est nommé directeur musical de l'institution, où il donne Lohengrin et un Ring complet de Wagner.

Il prend la direction de la Monnaie de Bruxelles de 2002 à 2008, et inaugure son mandat avec Elektra de Strauss. Sa résidence à la Monnaie donne une nouvelle envergure à sa carrière. Ainsi, il fait ses débuts au Metropolitan en 2007 avec Aïda de Verdi. Il fait également ses débuts au Festival de Glyndebourne avec Hänsel et Gretel de Humperdinck. Il revient au Met durant la saison 2009/2010 avec Le vaisseau fantôme de Wagner.

Après la fin de son mandat à la Monnaie en 2008, il devient chef d’orchestre principal à l’Opéra de Lyon, poste qu’il garde jusqu'en 2017. Il est à l’aise dans des répertoires extrêmement variés, puisqu’il considère Mozart, Verdi et Wagner comme ses compositeurs favoris, tout en montrant un vif intérêt pour le XXe siècle et la création contemporaine. Durant son mandat, le Japonais dirige un grand nombre de productions à Lyon, notamment Luisa Miller de Verdi (2010-11), Le Rossignol de Stravinsky (2011, après l'avoir dirigé au Festival d’Aix-en-Provence en 2010), Le Nez de Chostakovitch (2011-12), Parsifal de Wagner (2011-12), un double programme avec Le prisonnier de Dallapicola et Erwartung de Schönberg (2012-13) et Peter Grimes de Britten (2013-14).

À partir de 2015, il devient Directeur musical du Tokyo Metropolitan Symphonic Opera, et Directeur musical de l’Orchestre symphonique de Barcelone. Il dirige Pelléas et Mélisande de Debussy à l’Opéra de Lyon. Le mois suivant, il retourne à Aix-en-Provence avec Le Songe d’une nuit d’été de Britten. Le chef d'orchestre revient ensuite à Lyon pour diriger La Damnation de Faust de Berlioz, puis Lady Macbeth de Chostakovitch en 2016. Peu de temps après, il est à l'Opéra d’Amsterdam avec Roméo et Juliette de Gounod. Lyon le revoit afin d'y mener un impressionnant Ange de feu de Prokofiev, puis L'enfant et les sortilèges de Ravel en 2016 et Jeanne d'Arc au bûcher de Honegger, en 2017. La Monnaie le reçoit ensuite pour Madame Butterfly de Puccini. Il se rend également à Barcelone pour y donner le Requiem de Verdi.

La saison 2017/2018 de Kazushi Ono débutera au mois de novembre à l'Opéra de Francfort pour la création de Der Mieter de Herrmann. Le Théâtre Wielki (Varsovie) aura l'occasion de le voir rediriger L'Ange de feu en mai 2018. Enfin, il conduira une version concert du Requiem de Dvorak à Barcelone en juin.

Upcoming concerts

Concertmomenten
do 22.11.18 20:00
vr 23.11.18 20:00

Kazushi Ono & Christiane Oelze (sopraan)

Godenval