Hugh Wolff

Hugh Wolff est l'un des principaux chefs d'orchestre de sa génération.  Il s'est produit avec tous les grands orchestres américains, notamment ceux de Chicago, New York, Boston, Philadelphie, Los Angeles, San Francisco et Cleveland.  Wolff est très demandé en Europe, où il a dirigé le London Symphony, le Philharmonia, l'Orchestre national de France, le Gewandhaus de Leipzig, la Philharmonie tchèque, la Philharmonie d'Israël, les orchestres de la radio bavaroise et de Berlin, et est régulièrement invité à diriger des orchestres au Canada, au Japon, en Corée, en Scandinavie et en Australie. Il est également souvent invité à diriger des festivals de musique d'été.

Directeur musical du Belgian national Orchestra, Wolff a été chef d'orchestre principal de l'Orchestre de la radio de Francfort (1997-2006).  Ensemble, ils ont fait des tournées en Europe, au Japon et en Chine et se sont produits au Festival de Salzbourg.  Wolff a été chef d'orchestre principal puis directeur musical de l'Orchestre de chambre de Saint-Paul (1988-2000), avec lequel il a enregistré vingt disques et effectué des tournées aux États-Unis, en Europe, au Japon et en Extrême-Orient.  Le New York Times a écrit à propos de cette collaboration : "le Saint Paul Chamber Orchestra, sous la direction de Hugh Wolff, a développé un son d'une grande finesse ... Wolff façonne ses interprétations avec un goût impeccable". 

Chef d'orchestre dont les intérêts vont de la pratique de l'interprétation baroque à la défense des nouvelles œuvres, Wolff a été directeur musical de l'Orchestre symphonique du New Jersey (1986-1993) et du Grant Park Music Festival de Chicago (1994-1997). Il a commencé sa carrière professionnelle en 1979 en tant que chef d'orchestre associé de l'Orchestre symphonique national sous la direction de Mstislav Rostropovitch.

Wolff possède une vaste discographie comprenant un ensemble complet de symphonies de Beethoven avec l'Orchestre de la radio de Francfort, de la musique du baroque à nos jours avec l'Orchestre de chambre de Saint-Paul, et des œuvres nouvelles de John Corigliano, Brett Dean, John Harbison, Aaron Jay Kernis et Mark-Anthony Turnage. Il a collaboré sur CD avec Msitislav Rostropovich, Yo-Yo Ma, Joshua Bell, Hilary Hahn, Edgar Meyer, Dawn Upshaw, Jennifer Larmore, Jean-Yves Thibaudet et le guitariste de jazz John Scofield. Trois fois nominé pour un Grammy Award, Wolff a remporté le Prix classique de Cannes 2001.

Né à Paris de parents américains, Wolff a passé ses premières années à Londres et à Washington DC.  En dernière année de lycée, il étudie le piano avec Leon Fleisher et la composition avec George Crumb.  Après avoir obtenu son diplôme du Harvard College en 1975, Wolff a obtenu une bourse pour étudier la direction d'orchestre avec Charles Bruck et la composition avec Olivier Messiaen à Paris. Il retourne aux États-Unis pour poursuivre ses études de piano avec Fleisher au Peabody Institute.  Tout au long de sa carrière, Wolff s'est produit en tant que pianiste de musique de chambre avec des collègues de l'orchestre et des solistes invités.

En plus de sa carrière d'interprète, Wolff est titulaire de la chaire Stanford et Norma Jean Calderwood de directeur d'orchestre au Conservatoire de la Nouvelle-Angleterre.

Wolff et sa femme, Judith Kogan, ont trois fils.